Pourquoi les femmes sont-elles plus souvent atteintes de la maladie d’Alzheimer?

Dre Gillian Einstein

La Dre Gillian Einstein se penche sur le risque accru de maladie d’Alzheimer chez les femmes, dans l’espoir que ses travaux aboutiront à de nouveaux traitements

9 janvier 2018

Selon la Société Alzheimer du Canada, 72 % des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer au Canada sont des femmes. Cela a-t-il à voir avec le sexe biologique à la naissance, avec le fait que les femmes vivent plus longtemps que les hommes ou avec d’autres facteurs?

La Dre Gillian Einstein, titulaire de la chaire Wilfred et Joyce Posluns en vieillissement et santé cérébrale des femmes et membre du corps professoral du Département de psychologie de l’Université de Toronto, tente d’élucider ces questions. Par exemple, elle examine comment la ménopause précoce peut réduire les niveaux d’estrogène et entraîner des problèmes de mémoire chez les femmes. Elle étudie également comment l’ablation des ovaires et des trompes de Fallope afin de prévenir le cancer peut réduire les niveaux d’estrogène et interagir avec d’autres gènes et marqueurs métaboliques pour détériorer les capacités cognitives.

« Imaginée par la Women’s Brain Health Initiative, les Instituts de recherche en santé du Canada, l’Institut ontarien du cerveau et la Société Alzheimer du Canada, cette chaire de recherche est unique au monde », déclare la Dre Einstein. « Puisqu’il y a tant à apprendre sur ce qui protège la santé cérébrale des femmes tout au long de leur vie, il serait formidable qu’une des retombées de cette chaire soit la création d’autres chaires de recherche en vieillissement et santé cérébrale des femmes. »

Il est également possible que des chercheurs croyant que les cerveaux de l’homme et de la femme sont structurellement identiques explorent la maladie d’Alzheimer dans une perspective purement sociologique, ce qui pourrait limiter les résultats de leurs études. La Dre Einstein travaille comme mentor auprès de la prochaine génération de psychologues et de neuroscientifiques afin de changer cette perspective de sorte que les chercheurs examinent l’influence possible de différents gènes et hormones, de l’alimentation et de l’exercice sur le développement de la maladie chez l’homme et la femme.

La Dre Einstein travaille comme mentor avec des étudiants de l’Université de Toronto

En tant que présidente-fondatrice de la Women’s Brain Health Initiative et que fille de Wilfred et Joyce Posluns, Lynn Posluns reconnaît la valeur des recherches de la Dre Einstein et espère qu’elles aboutiront à des interventions permettant de stopper le déclin cognitif.

« En tenant compte des notions de genre et de sexe – c’est-à-dire des influences sociales et biologiques – dans le développement des capacités de recherche sur le vieillissement et la santé cérébrale, nous pourrons mieux comprendre les risques particuliers aux deux sexes, les raisons de ces différences, les conséquences particulières aux deux sexes, et le bien-fondé de traiter ces conséquences différemment », explique Mme Posluns.

La Dre Cara Tannenbaum, directrice scientifique de l’Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC insiste sur l’importance de communiquer les conclusions de la Dre Einstein au public canadien.

« Grâce à la participation de patientes à ses recherches sur la maladie d’Alzheimer, la Dre Einstein pourra en transférer les résultats aux communautés de professionnels et au public », souligne la Dre Tannenbaum. « Cela aboutira sans aucun doute à de nouveaux traitements contre l’Alzheimer et à une plus grande équité en santé dans le contexte de cette maladie à l’avenir. »

Près des ¾ des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer au Canada sont des femmes.

Société Alzheimer du Canada

La Dre Einstein se demande pourquoi les taux d’Alzheimer seraient plus élevés chez les femmes en raison de la baisse des niveaux d’estrogène. Cela pourrait à son tour influencer les perspectives actuelles de la recherche sociologique selon lesquelles les cerveaux des hommes et des femmes sont semblables.

Liens connexes

Date de modification :