Le point sur le concours de subventions Projet de l’automne 2017

Le 6 novembre 2017

Chers collègues,

Depuis l’annonce des détails du concours de subventions Projet de l’automne 2017 dans le courriel du 10 juillet dernier des IRSC au milieu de la recherche, nous avons axé nos efforts sur la mise sur pied d’un concours de la plus haute qualité qui soit malgré le très court délai à notre disposition. Le principal objectif a été de recruter des évaluateurs, des agents scientifiques (AS) et des présidents du plus haut calibre possible. Je suis heureux de mentionner que la réponse du milieu a été très, très enthousiaste. Les présidents et les AS ont été sélectionnés en fonction de leur réputation dans le milieu, de leur expérience de l’évaluation par les pairs, et de leur financement actuellement détenu des IRSC ou d’autres organismes nationaux ou internationaux. Les présidents et les AS ont ensuite travaillé avec les IRSC afin de valider les choix d’évaluateurs pour les différents comités, en fonction des mêmes critères que ceux énoncés ci-dessus. Nous avons aussi invité 65 chercheurs en début de carrière (un par comité) à participer aux réunions d’évaluation en tant qu’observateurs, afin qu’ils puissent se familiariser avec le déroulement du processus d’évaluation par les pairs.

Je tiens à remercier les quelque 1 600 personnes qui se sont généreusement engagées à consacrer de leur temps à l’évaluation des demandes de leurs collègues au sein de ces comités. Les IRSC et le milieu scientifique leur en sont des plus reconnaissants. L’échéancier pour le recrutement des évaluateurs et les évaluations a été considérablement resserré pour ce concours comparativement à ce que les IRSC prévoient normalement pour le concours de subventions Projet. Nous sommes redevables envers ces évaluateurs d’accepter de faire un travail difficile malgré tous les inconvénients d’ordre professionnel et personnel qu’il comporte. Je suis convaincu que les comités produiront des évaluations réfléchies et impartiales, sous la direction des présidents et des AS.  

Les comités se réuniront à Ottawa du 14 novembre au 14 décembre 2017, et l’annonce des décisions finales est attendue pour le 23 janvier 2018.

Voici donc les changements que nous nous étions engagés à apporter au concours de subventions Projet de l’automne 2017, et les mesures prises :

  • Les demandes de subvention seront uniquement évaluées par des comités se réunissant en personne, sans aucune évaluation en ligne ni autre évaluation précédente
    • Les IRSC ont recréé le modèle d’évaluation en comité, la dernière fois utilisé pour le Programme ouvert de subventions de fonctionnement (POSF) en mars 2015.
    • Plus de 3 400 demandes ont été reçues au présent concours, le deuxième plus grand volume de l’histoire des IRSC. Leur évaluation a nécessité la formation de 65 comités (comparativement aux 53 traditionnellement requis pour le POSF). Cette augmentation s’imposait à la fois pour couvrir l’ensemble des domaines de la recherche en santé et pour éviter qu’un comité ne soit submergé de demandes à évaluer, d’où la scission de certains comités.
    • La taille des comités est plus grande que par le passé, afin que l’expertise des évaluateurs soit suffisante pour couvrir l’ensemble des domaines abordés par les demandes reçues, une pratique qui a cours également aux NIH. Ainsi, pour ce concours, la taille des comités des IRSC est d’environ 15 à 35 membres.
    • Le processus itératif d’évaluation utilisé pour les demandes liées à la recherche en santé autochtone a été conservé.
  • On a demandé aux candidats de choisir le comité le mieux en mesure d’évaluer leur proposition
    • Les présidents et les AS ont travaillé avec les IRSC afin de s’assurer que leurs comités possèdent l’expertise voulue pour évaluer les demandes reçues.
    • 86,7 % des candidats ont vu leur demande attribuée à leur premier choix de comité, et 7,7 %, à leur deuxième choix. Un faible pourcentage des demandes (5,6 %) a été transféré à un comité non suggéré par les candidats. Cette solution a été retenue lorsqu’il n’était pas possible d’assurer une expertise suffisante dans le comité choisi par les candidats, ou lorsque la recherche proposée ne concordait pas avec le mandat du comité choisi.
  • Les évaluateurs ont été recrutés pour un seul comité
    • Comme indiqué ci-dessus, chaque comité est pourvu d’un président d’expérience et de deux agents scientifiques, qui ont aidé le personnel des IRSC à trouver les évaluateurs dotés de l’expertise nécessaire.
    • Les présidents et les agents scientifiques ont validé la liste d’évaluateurs sélectionnés, la composition des demandes à évaluer par leur comité respectif, et la répartition des demandes entre les membres de leur comité.
    • Deux agents scientifiques ont été affectés à chaque comité afin que l’AS chargé de résumer les discussions du comité sur une demande particulière ait le temps de bien rédiger ses notes avant de résumer les discussions sur la demande suivante. Ainsi, les AS travailleront à tour de rôle durant la réunion, suivant un ordre préétabli. Les notes des AS, lorsqu’elles sont bien rédigées, font ressortir l’essentiel des discussions du comité pour ainsi donner aux candidats un aperçu plus exact et utile des forces et des faiblesses de leur demande telles qu’elles sont vues par le comité.
  • Seul un léger changement a été apporté au formulaire de demande de subvention Projet
    • Le formulaire de demande subvention Projet a été adopté avec quelques changements mineurs par rapport au formulaire de l’automne 2016, comme expliqué dans la mise à jour du 10 juillet 2017.
  • Toutes les demandes liées à la santé, y compris les demandes multidisciplinaires, étaient admissibles
    • Les présidents et les agents scientifiques ont travaillé avec les IRSC afin que chaque comité dispose de l’expertise voulue pour évaluer toute demande multidisciplinaire relevant de son mandat.

L’avenir de l’évaluation par les pairs aux IRSC

Comme indiqué dans ma lettre du 10 juillet 2017 au milieu de la recherche, les changements adoptés jusqu’ici ne constituent que la première étape pour améliorer le concours de subventions Projet et le système d’évaluation par les pairs des IRSC. Ce dernier doit évidemment continuer d’évoluer, pour corriger les faiblesses actuelles et suivre l’évolution constante de la recherche en santé. Au cours des prochaines semaines, je vous communiquerai les progrès accomplis en vue d’améliorer le processus d’évaluation pour le concours du printemps 2018.

Changements à venir au Programme de subventions Fondation

Veuillez noter que les commentaires ci-dessus concernent seulement le concours de subventions Projet, et non le concours de subventions Fondation. Les IRSC ont créé un comité consultatif chargé de soumettre des recommandations sur le programme de subventions Fondation. La liste complète des membres et le mandat de ce comité, présidé par le Dr Terry Snutch (Université de la Colombie-Britannique), figurent sur le site Web des IRSC. N’hésitez pas à contacter un des membres du comité pour faire connaître votre vision du programme. Les IRSC attendent impatiemment les recommandations du comité et transmettront toute nouvelle information au milieu dès que disponible.

Enfin, je tiens à remercier Adrian Mota, vice-président par intérim à la gestion des concours, ainsi que le personnel de la Direction de la conception et de l’exécution des programmes des IRSC pour la quantité phénoménale de travail de haute qualité qu’ils ont réussi à accomplir dans un très court délai pour recréer le système de comités d’évaluation des demandes de subvention Projet. Le processus ne sera pas parfait, mais nous continuerons de l’améliorer, avec votre collaboration.

Sincères salutations,
Roderick R. McInnes, C.M., O.Ont., M.D., Ph.D., MSRC
Président par intérim, Instituts de recherche en santé du Canada

Date de modification :