Résultats d'études

Restez branchés

2 juin 2017

Un médicament contre l’acné peut être utilisé pour traiter les premiers symptômes de la SP

Un essai clinique canadien mené par des chercheurs du Hotchkiss Brain Institute (HBI), à l’École de médecine Cumming de l’Université de Calgary, révèlent que la minocycline – médicament couramment employé contre l’acné – pourrait retarder l’évolution vers la forme cyclique (poussées-rémissions) de la sclérose en plaques (SP) chez des personnes ayant présenté un premier épisode de symptômes évocateurs de la SP. Cette découverte est importante puisque les gens qui en sont au tout premier stade de la SP pourront de ce fait compter sur un médicament abordable et sans danger. “C’est un résultat spectaculaire qui impactera de manière positive la vie des gens à l’échelle mondiale”, affirme le Dr. Samuel Weiss, le Directeur du HBI et le nouveau directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies (INSMT) des IRSC.

Date de modification :